Suivez-nous sur : facebook

Journée de bénévolat à Paris avec Utopia 56

Une journée de bénévolat avec Utopia 56 à Paris est divisée en plusieurs créneaux horaires.

8h : Arrivée sur le Centre Paris-Nord

À l’arrivée sur le centre humanitaire, on prend connaissance du compte-rendu de la nuit et on lance les retours des hébergements citoyens, on va chercher les familles et les mineurs qui ont dormi dans les véhicules. Les bénévoles sont sollicités pour accompagner les personnes mises à l’abri en urgence par Utopia 56 vers la Bulle du Centre Humanitaire afin d’être reçues en entretien par Emmaüs Solidarité.

Retour de nuitBébé

9h30 : Petits-déjeuners Solidarité Migrants Wilson

Les bénévoles des petits-déjeuners de Solidarité Migrants Wilson sont arrivés pour prendre les tables dans le conteneur bleu et nous sortons avec eux pour installer le stand des petits déjeuners. C’est le bon moment pour bavarder avec les réfugiés, détecter les personnes ayant besoin d’un accompagnement à l’hôpital, faire de l’information aux personnes en situation de rue sur leurs droits, où ils peuvent prendre une douche, etc.

 

10h : Accompagnements hôpital – Entrées vulnérables

On a réuni les personnes qui doivent partir à l’hôpital, un bénévole les accompagne pour s’assurer de leur bonne prise en charge. On remplit les fiches d’admission sur le trajet. Un responsable appelle les premiers vulnérables de la liste d’attente pour les faire rentrer en fonction du nombre de places qu’Emmaüs a pu nous allouer.

 

10h30 : Dans la salle de tri, on s’active …

À l’intérieur du centre, les bénévoles s’affairent au réassort du magasin. De nombreux articles de donations sont distribués en flux tendu aux migrants et il est nécessaire de trier au fur et à mesure des dons afin de pouvoir distribuer les articles les plus précieux : tee-shirts, jeans, caleçons, … Ils sont ensuite placés dans les bacs du freeshop, triés par taille, pour être distribués très bientôt !

 

11h : Information en dehors du Centre

Toute la journée, devant le centre, des bénévoles informent, avec l’aide d’un référent de l’équipe permanente les migrants sur le fonctionnement du centre, l’emplacement des services pouvant les concerner, etc.

 

12h : Dans la bulle

Dans la bulle, l’équipe Mineurs Isolés œuvre toute la journée à l’information et l’orientation des jeunes avant leur prise en charge par l’ASE et en cas de non-reconnaissance de leur minorité. De même, l’équipe Familles offre aux publics vulnérables (femmes isolées, couples, familles) de l’information sur la suite de leur parcours et quelques vêtements issus de donations si besoin.

Bulle devant centre Paris-Nord

13h30 : Arrivée d’une distribution de nourriture

Un collectif est arrivé pour distribuer des centaines de repas. Des bénévoles Utopia 56 organisent une file d’attente afin que le collectif puisse donner les repas chauds en toute sécurité. Des équipiers font de la médiation en cas de tensions et répondent à toutes les questions des réfugiés pendant que ces derniers attendent de pouvoir manger.

 

14h : Opération de nettoyage

Une équipe de nettoyage se rend sous le périphérique pour évacuer les déchets d’un campement. Gants, balais et sacs poubelle sont distribués et les réfugiés s’affairent avec les bénévoles pour rendre le lieu plus vivable. A leur départ, les équipes d’Utopia laissent aux réfugiés une bonne quantité de sacs poubelle pour retarder au maximum l’apparition de nouveaux déchets sur le campement. Jusqu’au prochain nettoyage…

 

14h30 : Départ d’une promenade vers le Sacré-Cœur

Clément et d’autres bénévoles accompagnateurs recherchent dans le centre et dehors des personnes intéressées par une promenade. Ils emmèneront une vingtaine de migrants au Sacré Cœur aujourd’hui mais ils les emmènent aussi parfois voir des expositions, se promener aux Buttes Chaumont, à la Tour Eiffel, … Nous proposons aussi des cours de yoga hebdomadaires, ainsi que des activités sportives ponctuelles !

PromenadeYoga hebdomadaireSourires sur tous les visages

15h : Ouverture du freeshop dans le Centre

Le magasin est ouvert ! Les réfugiés hébergés viennent demander les kits de vêtements que nous avons trié avec amour.

Freeshop

16h : Cours de français

Un cours de français de 2h est assuré chaque jour avec deux niveaux de difficulté : débutant et avancé. Deborah, Pierre et bien d’autres créent des ateliers d’apprentissage de langue courant pour communiquer sur une situation, demander de l’aide,  réagir à son environnement, …

Cour de français sous un pontCour de français dans une salle

 

17h : Déchargement de donations des collectes

Le camion revient d’un parcours à travers Paris où il a récupéré les donations des points de collecte permanents. Les dons de nourriture, de vêtements, et les couvertures sont rangés à des emplacements particuliers. Chaque chose à sa place !

Collectes

18h : Fermeture de la Bulle

Vers 18h, l’accueil n’est plus possible dans la Bulle. Pourtant des familles et des mineurs, vulnérables dans la rue, peuvent continuer à se présenter devant le centre. Les responsables maraudent autour du centre afin de détecter les personnes vulnérables en errance et commencer à appeler le 115 avec eux en attendant l’équipe de nuit.

 

20h : Arrivée de l’équipe de nuit

La transition entre l’équipe de jour et l’équipe de nuit se réalise par le partage des informations sur les personnes vulnérables non prises en charge. Un petit résumé de la journée permet ainsi à l’équipe de nuit de connaître l’ambiance générale autour du camp et de se préparer aux maraudes.

Fermeture de la bullePassation d'informations

21h : Accompagnement en hébergement citoyen

De nombreux appels au 115 restent sans solution. La communauté Utopia 56 se mobilise pour ne pas laisser les familles à la rue. Si nous avons des femmes isolées avec de jeunes enfants, ou des femmes enceintes avec nous le soir sans prise en charge, nous organisons leur accompagnement vers des hébergeurs partenaires qui les accueillent chez eux, ou parfois à l’hôtel.

 

22h : Distribution de nourriture

Un responsable Utopia passe voir les différentes et souvent nombreuses distributions de nourriture du soir pour vérifier que tout se passe bien et « prendre la température » de l’ambiance générale à l’extérieur qui conditionnera le lieu de la distribution de couvertures.

 

00h : Distribution de couvertures

Dehors, l’équipe de nuit s’est installée un peu à l’écart pour distribuer une centaine de couvertures aux personnes qui en ont le plus besoin. Pour cela, les donations sont primordiales, c’est notre seule source de vêtements et couvertures pour les personnes à la rue !

 

1h : Accompagnement au commissariat de mineurs isolés

Plusieurs mineurs se sont présentés devant le centre humanitaire depuis l’ouverture de la Bulle. Nous allons enfin pouvoir les accompagner au commissariat après l’appel au 17. La police est tenue de prendre en charge les jeunes pour les mettre à l’abri dans un centre géré par l’aide sociale à l’enfance.

 

2h : Le camion, dernier recours

Lorsque nous n’avons pas d’autre solution, que le commissariat a refusé les mineurs, que nous n’avons pas pu déclencher d’hébergements citoyens pour tout le monde, nous installons les jeunes ou les petites familles dans nos véhicules. C’est pas un palace, mais c’est mieux que la rue !