Inscrivez-vous à la newsletter

Suivez-nous sur : facebook

Grande-Synthe

Sur le littoral Nord de la France, le long de la frontière franco-britannique, plusieurs centaines de personnes exilées survivent dans des campements informels. Familles, enfants, mineur·es et majeur·es isolé·es : tous et toutes ou presque souhaitent rejoindre le Royaume-Uni.

Pour ces personnes, la traversée de la Manche se fait dans de petites embarcations de fortune ou des camions et est organisée par des réseaux de passage et de traite des êtres humains. Cette traversée est dangereuse, parfois mortelle et éprouvante. De nombreuses tentatives échouent et les personnes sont contraintes de survivre dans les campements en attendant de réussir. Dans ces campements, elles souffrent d’un accès limité à l’eau, à la nourriture et aux soins de santé, de l’absence de sanitaires et de solutions d’hébergement d’urgence ou de répit adaptées et non saturées. Enfin, des expulsions sont opérées régulièrement par les autorités publiques, dégradant toujours plus les conditions de vie dans ces campements déjà indignes.

À Grande-Synthe, les personnes exilées présentent donc des besoins en matériel importants : tentes, couvertures, bâches, nourriture, vêtements, produits d’hygiène, etc.

Distribution en maraude à Grande-Synthe.

Les missions d’Utopia 56

L’antenne d’Utopia 56 Grande-Synthe s’inscrit dans une dynamique inter-associative sur le Dunkerquois. Ses missions sont d’aller vers les personnes exilées pour les mettre en relation avec les institutions et les associations pouvant les aider à subvenir à leurs besoins. 

  • Réponse au téléphone d’urgence aux demandes de matériel et aux personnes en grande détresse, qui ont besoin d’assistance pour appeler les secours, sur terre ou en mer
  • Distribution de matériel et vêtements d’urgence pour les personnes vulnérables, de jour comme de nuit.
  • Accompagnement vers des soins médicaux, consultations hospitalières et soins spécialisés.
  • Mise à l’abri des familles, hommes majeurs et mineur·es non accompagné·es vers les dispositifs légaux ou vers notre réseau d’hébergeur·euses solidaires.


Nos équipes interviennent auprès de tous les publics, et en particulier auprès des mineur.e.s non accompagné.e.s (MNA), pour les informer de leurs droits et leur permettre d’accéder aux services de la protection de l’enfance. Nous mettons également ces jeunes en lien avec des associations spécialisées par exemple dans le rétablissement des liens familiaux ou la traite des êtres humains.

 

Maraude à Grande-Synthe : les personnes exilés se cachent pour fuir les violences policières.


Ambiance de l’équipe

L’équipe se compose d’une douzaine de bénévoles, accompagné·es par deux coordinatrices salariées, Anna et Marie. Les nouveaux et nouvelles bénévoles sont extrêmement bienvenu·es, cela permet de maintenir une motivation constante pour intervenir.

Sans bénévoles, nous ne pouvons pas continuer à soutenir les personnes exilées. Alors merci de nous rejoindre, motivé.e pour soutenir les personnes et lutter contre leur traitement indigne !

Nous rejoindre

  • Être adhérent de l’association
  • Avoir 18 ans ou plus
  • S’engager pour 3 semaines ou plus
  • Parler français et, si possible, un peu anglais
  • Pas nécessaire, mais vrai avantage : avoir le permis de conduire. Avoir sa propre voiture n’est pas obligatoire mais est un plus aussi ! 
  • Pas nécessaire d’avoir de formation particulière ou d’expérience dans le bénévolat et l’humanitaire


Contactez-nous par e-mail à avec vos éventuelles questions et les dates auxquelles vous souhaiteriez venir.

Pour vous loger sur place, une grande maison avec jardin et cheminée est partagée entre les bénévoles Une contribution financière de 5€ par nuit vous sera demandée. Si vous restez au-delà d’1 mois, l’association pourra prendre en charge votre loyer. 

Informations et contacts

Anna ou Marie à l’adresse ou au 06 66 42 27 63.

 

 

*/ */