Inscrivez-vous à la newsletter

Suivez-nous sur : facebook

[Vidéo] Évacuation du camp de Saint-denis

19 nov 2020
Gaz lacrymogène en direction des familles.

[Vidéo] Évacuation du camp de Saint-denis

Les personnes exilé.e.s et nos équipes de bénévoles se réveillent avec le choc de la veille en tête (17 novembre 2020).

Hier, sans aucune explication et après dix heures d’une opération de police grotesque entachée de violences et de comportements inhumains, une CHASSE À L’HOMME des services s’est menée envers plus de 1 000 demandeurs d’asile à qui aucune solution d’hébergement n’a été proposée.

Les demandeurs d’asiles et bénévoles ont été pourchassés depuis le camp de Saint Denis jusqu’aux portes de Paris à coup de grenades lacrymogènes, de menaces et de violences physiques. Les bénévoles des associations présentes, dont la nôtre, parlent d’une zone de guerre.

Hier soir, la préfecture de police a partagé un communiqué se félicitant de la réussite de l’opération et de la mise à l’abri de l’ensemble des personnes présentes sur le camp.
MENSONGE ! 1 000 personnes se sont retrouvées une fois de plus à la rue, sans tentes, sans couvertures, sans ressources.

Nos associations se mobilisent au quotidien sur le terrain pour répondre au mieux à la situation.

Nous préparons un communiqué de presse, des actions collectives en justice contre les services de la préfecture et allons contacter la défenseure des droits afin de mettre en lumière cette immonde expulsion.