Suivez-nous sur : facebook

Utopia 56, ça continue !

24 fév 2018

Utopia 56, ça continue !

À Calais, depuis le 21 février et jusqu’à lundi, des abris pour les mineurs et pour les majeurs sont ouverts. Les volontaires informent les exilés du plan d’hébergement pendant les distributions de repas et conduisent les mineurs aux bus les emmenant aux centres d’accueil, puisque les volontaires ne sont pas autorisés à conduire directement les jeunes aux centres. Pour ceux qui n’ont pas eu de place, les volontaires se chargent d’appeler le 115 après 19 h 30, pour pouvoir les loger ailleurs à travers le Samu social. Cette semaine, les volontaires vont faire des maraudes de nuit pour distribuer des packs d’urgence (contenant des chaufferettes pour les mains et pieds), du thé, et de l’aide d’urgence pour les cas suspectés d’hypothermie. En parallèle, ils ont continuent les distributions de 2.500 repas quotidiens et de vêtements avec L’Auberge des migrants, Help Refugees et RCK. En cas de besoin, les mineurs et personnes vulnérables sont conduits en voiture à la permanence d’accès aux soins de santé (Pass) pour rencontrer un médecin. Quelque 600 à 700 personnes survivent actuellement à Calais, avec des températures lourdement négatives.

À Paris, le plan Grand froid a été déclenché par la préfecture pendant une dizaine de jours, dont plusieurs sous la neige. Grâce aux lits d’urgence débloqués, à des chambres d’hôtel financées par Médecins sans frontières et au beau réseau d’hébergeurs citoyens, les bénévoles et services civiques parisiens ont mis 405 personnes à l’abri pour une ou plusieurs nuits du 12 février au 24 février, dont de nombreuses familles (femmes, enfants, bébés), mineurs isolés et personnes vulnérables (majeurs sortant de l’hôpital et/ou ayant de graves problèmes de santé). L’équipe est à la recherche d’un nouveau local ou lieu de travail dans le nord de Paris ou à proximité (plus d’infos ici).

8 février, la neige à Porte de La Chapelle, à Paris.

À Lille, une équipe d’une quarantaine de bénévoles aide les personnes exilées dans leurs démarches administratives avec des accompagnements à la préfecture, aux collèges, lycées et centres médicaux. En partenariat avec les étudiant.e.s lillois.es, des cours et des activités gratuites de sport et sorties culturelles sont organisées pour palier l’inactivité et l’ennui quotidiens des exilés. Un réseau d’hébergement citoyen pour les mineurs isolés et les personnes vulnérables est en développement et des dons matériels sont récupérés, triés et redistribués chaque samedi depuis quelques semaines.

4 février, session de sport à Lille (page Facebook Utopia 56 Lille)

À Lyon, de novembre jusqu’à début février, une vingtaine de bénévoles se sont relayés pour organiser des petits-déjeuners au camp Mandela, qui a été démantelé le 9 février. L’équipe a collecté 5.000 € de dons et l’a utilisé pour des travaux pour un hébergement avec une dizaine de familles d’Europe de l’est. L’antenne travaille aussi avec d’autres associations et collectifs lyonnais, dont Agir migrants.

9 février, démantèlement du camp Mandela, où les bénévoles de Lyon y organisaient des petits-déjeuners (page Facebook Utopia 56 Lyon)

À Rennes, les bénévoles ont pris part à des événements publics pour de la sensibilisation ou des collectes de dons. Une dizaine de points de collectes rennais permettent d’avoir et d’envoyer des produits de première nécessité à Rennes, Ouistreham (collectif Camo), Calais (L’Auberge des migrants et Utopia) et Paris (Utopia). 

À Tours, où les actions sont tournées vers les mineurs, 31 jeunes ont été sortis de la rue depuis le 1er janvier grâce à des hébergements avec une quarantaine de familles, qui se relaient, et un hébergement loué à faible coût à une commune. Des cours de français sont organisés du lundi au vendredi. Côté juridique, 32 recours ont été entamés ou sont en cours. Cette équipe en Indre-et-Loire recherche des bénévoles pour de l’hébergement urgence ou long terme, des suivis, de la collecte de fonds, des actions de sensibilisation, de la communication…

Et à Saint-Brieuc et dans d’autres villes, les actions elles aussi se poursuivent avec des cours de français, des sorties culturelles, de l’hébergement citoyen, des collectes de dons…

Avec le projet «Au chaud les ados» mené sur Ulule, deux personnes sont actuellement en CDD pour soutenir l’hébergement citoyen des mineurs isolés : Zoé à Paris et Marine à Rennes. Les mises à l’abri de mineurs chez des familles d’accueil se poursuivent ! Plus d’infos.

Assemblée générale

Prenez note : notre assemblée générale annuelle se tiendra en avril, à Paris, à une date qui va être précisée (et non le 18 mars comme annoncé par erreur précédemment). Une convocation en bonne et due forme avec l’ordre du jour et l’adresse précise sera envoyée aux adhérent.e.s dans les prochains jours.
L’assemblée générale est ouverte à tous, mais pour y voter un.e adhérent.e doit être à jour de cotisation. La cotisation est valable pour l’année civile, élargie aux adhésions du 15 au 31 décembre de l’année précédente. Vous êtes à jour de cotisation si en vous connectant à votre compte adhérent en cliquant ici, votre date indiquée d’adhésion est égale ou supérieure au 15 décembre 2017. Seuls les membres à jour de leur cotisation pourront voter.

Il sera proposé dans cette convocation une organisation de covoiturage et d’hébergement entre adhérents, pour les personnes ne vivant pas à Paris et souhaitant se rendre à l’assemblée générale. La possibilité de donner un pouvoir à un.e autre adhérent.e sera également proposée.

Après la démission de trois des six membres du conseil d’administration (voir les raisons ici), mi-février, deux membres restants du CA se sont réunis, hier (jeudi 23), pour réélire un président et un trésorier. La composition du bureau et conseil d’administration d’Utopia 56 est donc actuellement la suivante : Yann Manzi, président ; Christophe Inizan, secrétaire ; Loïc Le Moal, trésorier.

Une réflexion est actuellement en cours pour organiser cette assemblée générale et appeler aux candidatures du futur conseil d’administration, qui devra être élu par les adhérents le dimanche 18 mars (les élu.e.s de ce futur CA voteront ensuite pour élire, parmi eux, les personnes aux postes de président.e, trésorier.e et secrétaire qui composeront le bureau). Des nouvelles très prochainement !

Merci pour votre confiance et à bientôt.