Suivez-nous sur : facebook

Paris. Les camps évacués, Utopia 56 reste mobilisé

14 juin 2018

Paris. Les camps évacués, Utopia 56 reste mobilisé

Ces dernières semaines dans le nord de Paris, les camps du canal Saint-Denis (camp du Millénaire), de Jaurès, de Porte de Poissonniers ont été évacuées.

Les équipes et bénévoles Utopia 56 étaient présents.

 

 

Voici un premier bilan de nos actions :

  • 29 jours de présence sur les 3 camps
  • 110 bénévoles en + de notre équipe


Nous avons distribué :

  • 677 couvertures (en plus de celles que nous distribuons le soir Porte de la Chapelle) 
  • 392 matelas gonflables
  • 4050 doses de shampooing 
  • 397 douches solaires
  • 63 cartons de t-shirts, chaussettes, écharpes…


Nous avons aussi donné des milliers d’informations et d’orientations sur la demande d’asile, les hôpitaux, les cliniques mobiles, les permanences juridiques, les cours de français, l’accès aux études, les distributions de vêtements, de nourriture, les photos d’identité pour les papiers, les douches gratuites, la procédure Dublin, les laveries, les traductions…

Un énorme MERCI à tous les bénévoles sans qui rien n’aurait été possible

Que se passe-t-il maintenant ?

Les exilés qui sont partis avec les évacuations sont logés dans des gymnases pour une durée d’une à deux semaines. 

Les équipes parisiennes d’Utopia 56 ignorent ce qu’ils va se passer ensuite, surtout pour les personnes Dublin ou déboutées.

De très nombreuses personnes sont déjà de retour à la rue.

Il est impossible pour eux de se fixer quelque part pour installer leur abri, de très nombreux camions de CRS et policiers sont présents 24h/24 et ont pour consigne d’empêcher toute réinstallation.

Que fait Utopia 56 ?

Nous sommes en contact avec plusieurs personnes hébergées dans les gymnases pour se tenir au courant de leur situation.

Nous sommes présents quotidiennement à proximité des distributions de nourriture pour continuer notre travail d’information et d’orientation des exilés.

Nous accompagnons individuellement de nombreuses familles d’exilés, mineurs isolés ou hommes seuls vulnérables dans leurs démarches, leur accès aux soins, à un hébergement. 

Nous continuons la mise à l’abri d’urgence en hébergement citoyen des familles, femmes seules et mineurs tous les soirs.

Nous attendons l’évolution de la situation pour évaluer si notre présence sera pertinente sur un nouveau lieu de vie des exilés (nous nous adaptons à un contexte instable et changeant et la Préfecture ne nous tient pas franchement au courant…)

Vous aussi !

Devenez bénévole à Paris ! Pour une matinée, un après-midi, une soirée… Du lundi au dimanche… Avec toujours un bénévole expérimenté ou un volontaire en service civique pour vous accueillir ou vous accompagner.

  • Adhérer à l’association (10 € minimum, valable jusqu’au 31 décembre)
  • Inscrivez-vous sur le calendrier dans Venir sur le Terrain > Paris