Inscrivez-vous à la newsletter

Suivez-nous sur : facebook

Nos maraudes se poursuivent et s’intensifient

25 mar 2020

Nos maraudes se poursuivent et s'intensifient

Les maraudes d’Utopia 56 se sont intensifiées ces deniers jours pour répondre à la crise sanitaire actuelle et l’abandon des personnes à la rue par les autorités publiques. Dans nos maraudes, menée par des équipes restreintes de bénévoles habitués, nous renseignons sur la situation actuelle, distribuons des denrées alimentaires et des produits de première urgence (tentes, couvertures…).

Pour nous aider, vous pouvez faire un don et/ou partager ces cagnottes auprès de vos proches.

A Calais

Tous les soirs, nous nous rendons avec le véhicule dans le centre-ville Calais, à proximité de la gare. Nous informons les exilé.e.s arrivant à Calais de la situation et des mesures liées au Covid-19. Nous essayons de repérer les mineur.e.s et les personnes extrêmement vulnérables pour les informer et les orienter au mieux. 

De nombreux nouveaux exilé.e.s continuent d’arriver tous les jours à Calais. 

La presse évoque un confinement forcé à venir, mais comme d’habitude, nous n’avons aucune communication de la préfecture. 

Soutenir les actions de Calais 

 

A Lille

Au cours de la première semaine de confinement, nous avons intensifié nos maraudes en en réalisant chaque jour. Depuis la semaine du 23 mars, nous réalisons 3 maraudes les mardis, jeudis et vendredis soirs avec une équipe de bénévoles encore plus restreinte. 

Nous informons les personnes sur l’actualité liée au Covid-19, appelons le 115 avec elles afin de demander leur mise à l’abri, signalons les lieux d’accueil dans lesquels elles peuvent se rendre (distribution alimentaire, adresse pour se laver, recharger son portable, bénéficier de soins etc.) et proposons des couvertures et sacs de couchage. 

La préfecture du Nord a annoncé le 19 mars l’ouverture de 153 places d’hébergement en urgence. Le bilan une semaine après : des places s’ouvrent graduellement, cependant de nombreuses personnes restent à la rue. Leur vulnérabilité face à la crise sanitaire s’accroit de jour en jour d’autant plus que nos stocks de matériels de mise à l’abri s’amoindrissent. Pour continuer à apporter du soutien aux personnes à la rue, nous avons besoin de vous !

Soutenir les actions de Lille

A Paris

Avant la crise du coronavirus, les associations s’accordaient à dire qu’il y avait entre 2 500 et 3 500 personnes à la rue en région parisienne. Depuis, la Mairie met les familles que nous rencontrons en gymnases, au compte-goutte et, avec la Préfecture, a organisé la mise à l’abri de 600 personnes vivant sur un camp. Toutefois, nous ne saurions nous en réjouir. 

La crise du COVID-19 a fait sortir de l’ombre une catégorie de personnes avec laquelle nous ne travaillons pas actuellement, et qui a pourtant cruellement besoin d’aide : les précaires et travailleurs.euses pauvres qui, avec le confinement, ont perdu leurs faibles sources de revenus et ne jouissent d’aucune protection. Que ces personnes vivent en squat ou à la rue, elles méritent également un hébergement digne, un accès à l’alimentation et à un soutien médical. 

De plus, nous ne nous leurrons pas sur le fait que les mises à l’abri réalisées par les pouvoirs publics pendant le confinement, prendront pour beaucoup fin avec celui-ci. Nous nous attendons donc à un retour à la rue massif. 

Enfin, outre les adultes, la prise en charge des mineur.es (primo arrivant.es et en recours) est quasi inexistante. Invisibles, ni adultes ni enfants, ils.elles sont oublié.es des dispositifs et, depuis la fermeture du dispositif d’évaluation (DEMIE), ne sont plus orienté.es vers les associations.

Soutenir les actions de Paris

A Rennes

Avec le Samu social, Utopia 56 est l’une des deux dernières associations à faire encore des maraudes à Rennes.

Nous sommes en maraude quatre soirs par semaine (au lieu de deux habituellement) à la rencontre des personnes exilées - ou non - et isolées à la rue. 

Nous distribuons des denrées alimentaires, des vêtements (chaussettes, caleçons), des masques quand nous en avons…

Soutenir les actions de Rennes

Photos de une et Rennes : crédit Livia Saavedra

A Toulouse

Que ce soit dans la rue ou dans les squats de Toulouse, plus de 1 000 personnes n’ont pas accès à la nourriture et à l’hygiène actuellement.

Les équipes d’Utopia 56 Toulouse continuent leurs maraudes et participent également à des maraudes collectives de distribution alimentaire, de produits d’hygiène et d’information sanitaire en partenariat avec d’autres associations, comme Médecins du Monde

Soutenir les actions de Toulouse

Photos : Antoine Bazin