Inscrivez-vous à la newsletter

Suivez-nous sur : facebook

Manquant d’hébergements, le tissu inter-asso rennais se mobilise

02 juil 2019

Manquant d’hébergements, le tissu inter-asso rennais se mobilise

A Rennes, les soutiens aux exilé.e.s s’inquiètent de la dégradation de l’accueil de ces dernier.ère.s. Actuellement, des centaines d’exilé.e.s sont logé.e.s au sein de maisons et d’immeubles sous conventions d’occupation signées par la mairie, les bailleurs sociaux et certaines associations telles que l’Aubière, Un toit un droit ou encore le GL14/10. Cependant, de nombreuses conventions arrivent à leur terme, laissant environ 280 personnes sans solutions d’hébergement au cours de l’été. Ce chiffre s’ajoute aux nombreuses personnes d’ores et déjà sans solutions d’hébergement et présent sur les listes d’attentes des lieux conventionnés, ou des associations mettant en place des réseaux d’hébergement citoyens. La question de la création d’un camp de tente se pose de manière plus sérieuse cet été.

 

Hébergement citoyen :

Au mois de mai:

-5  mineur.e.s en recours de reconnaissance de minorité ont rejoint des réseaux d’hébergeurs bretons, via le dispositif d’hébergement Accueillons et Médecins Sans Frontières

-1 jeune a été reconnu mineur, ce qui signifie qu’il est désormais pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance.

Nous avons donc actuellement : 14 jeunes hébergé.e.s et suivi.e.s en Bretagne, ce qui représente une trentaine d’hébergeur.euse.s.

 

Sensibilisation/Collecte: Plusieurs événements ont eu lieu ces derniers temps : des concerts de soutien en lien avec d’autres associations telle que Dharma association, la manifestation Stop Dublin et autres manifestations organisées par l’inter-organisation pour les exilé.e.s à Rennes. Nous avons aussi organisé notre premier vide dressing début mai, grâce aux nombreux dons, qui a permis de récolter des fonds pour participer à l’étonnant voyage (une marche entre Rennes et Saint-Malo) et de faire connaître l’association.

 

Actuellement, nous collectons essentiellement du matériel de mise à l’abri ainsi que des produits d’hygiène, car les besoins en vêtements sont comblés par les autres associations rennaises. Nous réfléchissons à lancer cet été une campagne de démarchage de nouveaux hébergeurs solidaires pour pouvoir intensifier nos actions d’hébergement des mineur.e.s en Bretagne ; notamment les quelques mineur.e.s repéré.e.s à Rennes, réévalué.e.s majeur.e.s par les services du département d’Ille-et-Vilaine.


Rejoignez l’équipe de Rennes !

 

Nous sommes toujours à la recherche d’un deuxième volontaire en service civique, pour une mission d’appui à coordination des actions de collecte, mais également pour développer les actions de sensibilisation auprès notamment d’un public jeune ( ecoles, collèges, lycées, mais de jeunes etc.).

Suivez Utopia 56 Rennes sur Facebook