Inscrivez-vous à la newsletter

Suivez-nous sur : facebook

L’hiver à Calais

23 déc 2018

L'hiver à Calais

La préfecture propose un dispositif de Plan Grand Froid sans avoir pris en compte les recommandations, remarques et inquiétudes des associations. Le dispositif d’hiver 2018/2019 prendra donc la même forme que celui de 2017/2018 avec un accès compliqué aux dispositifs d’hébergement d’urgence étant donné les distances à parcourir, une ouverture ne se faisant uniquement en fonction de la météo : à partir d’un ressenti de -5°C, et une remise à la rue quotidienne des personnes, qu’elles soient majeures ou mineures.

Les associations dénoncent une discrimination à l’égard des personnes exilées, car ce dispositif de plan Grand Froid est dit «spécial migrant», et exclut les personnes exilées des dispositifs d’hébergement d’urgence de droit commun. Utopia56, aux côtés d’autres associations dénonce le manque d’accès à ces lieux, à défaut d’un système de transport approprié et des horaires restrictifs. On s’attend donc à ce qu’une grande partie des personnes ne puissent pas se mettre à l’abri. Enfin, la préfecture (l’État) oublie ses obligations en proposant un dispositif de mise à l’abri d’urgence uniquement actionné par temps de Grand Froid pour les mineurs, avec une remise à la rue systématique au matin, et une quasi absence de travail social. 

Sur le terrain, l’hiver n’empêche pas les expulsions quotidiennes. Le harcèlement policier persiste et les violences policières reviennent. Les équipes de distributions, de maraudes et de mises à l’abri travaillent énormément pour faire face à l’hiver, malgré la diminution du nombre de bénévoles. Aussi, on réfléchit à donner un nouvel élan à notre travail : on veut développer l’hébergement solidaire ainsi que le travail de collecte et de sensibilisation au niveau local. Des mairies, établissements scolaires, et magasins de sport ont été contactés pour leurs faire part de nos projets. On attend les retours ! Le travail de maraude continue et le développement de nouvelles idées demande une forte mobilisation citoyenne et du temps. N’hésitez pas à nous rejoindre pour nous aider ! On vous attend !