Suivez-nous sur : facebook

Évacuation à Paris : aidez-nous pour les sacs de couchage

07 juil 2017

Évacuation à Paris : aidez-nous pour les sacs de couchage

À Paris, ce vendredi 7 juillet, très tôt ce matin, 30 bénévoles d’Utopia 56 ont été au travail pour accompagner la mise à l’abri/évacuation de plus de 2 700 réfugiés qui dormaient dans la rue, aux abords du Centre de Premier Accueil de la Porte de la Chapelle. De 6h à 11h30, le temps de l’évacuation, ces bénévoles ont notamment distribué de l’eau. 

Accompagner et rassurer les mineurs
Nous avons également regroupé et rassuré les mineurs isolés qui appelaient sur le téléphone portable «Utopia bambinos», dès 4h30 ce vendredi matin, pour parler de leurs inquiétudes. La veille, nous avons fait des maraudes auprès des mineurs (tout comme celles que font France Terre d’Asile), mais des dizaines de jeunes avaient besoin d’être rassurés. En regroupant ces mineurs, nous leur avons permis d’être pris en charge par les maraudes FDTA. 

Donnez 1 € pour un sac de couchage 

Des centaines de sacs de couchage, de couvertures et de vêtements, ainsi qu’une centaine de tentes, ont été sauvés pour éviter que ce ne soit jeté. C’était physique ! Utopia 56 a besoin de donations pour décontaminer ces couvertures, car, à Paris, la gale est résistante. Donnez 1 € pour la décontamination d’un sac de couchage, sur www.utopia56.com

Des actions toute la journée

Cet après-midi, nous avons travaillé à stocker ces biens avant qu’ils ne soient contaminés. Ce soir, une trentaine de réfugiés sont revenus devant le centre, les activités de maraudes (distribution de couvertures, de sacs de couchages, informations, conseils sur déplacement à l’hôpital si nécessaire) se poursuivent avec les bénévoles Utopia.

Nous restons vigilants

Évacuation ou mise à l’abri ?
Une petite carte en cinq langues a été distribuée à de nombreux exilés pour qu’ils nous donnent de leurs nouvelles !! Nous savons que nous allons également pouvoir rester en lien grâce à la page Facebook Info CAO Refugees, à la boîte mail dédiée et autres contacts téléphoniques que nous avons déjà. Nous restons vigilants sur leur avenir.