Suivez-nous sur : facebook

Calais : la distribution alimentaire est aussi une question de dignité

07 mar 2018

Calais : la distribution alimentaire est aussi une question de dignité

Communiqué de presse de L’Auberge des migrants, signé par Utopia 56

Ce mardi 6 mars, la distribution alimentaire pour les exilé.e.s présent.e.s à Calais a enfin été prise en charge par l’État. Nos associations, qui pallient les carences de l’État depuis trop longtemps, ne peuvent que s’en féliciter.

Cependant, nous nous interrogeons sur l’information qui a été donnée aux personnes exilées. Il est indispensable que chacun puisse accéder à l’ alimentation, et cela passe d’abord par une information claire et précise donnée à chacun.

Barbelés et forces de l’ordre

Par ailleurs, l’accès aux droits fondamentaux, c’est aussi l’accès à la dignité. Or, est-ce digne de permettre à des hommes, des femmes et des enfants de manger derrière des barbelés ? Est-ce digne de ne pas permettre à ces personnes de manger sereinement sans être encadrées par des forces de l’ordre ? Sont-elles à ce point indésirables ?

Nous continuerons à soutenir l’État lorsqu’enfin il prend ses responsabilités, et permet à chacun d’accéder aux droits fondamentaux.

Mais nous resterons continuellement vigilant.e.s pour que cette prise en charge aille dans le sens d’une amélioration des conditions de vie. Nous espérons donc que le dispositif ouvert aujourd’hui n’est qu’un dispositif transitoire. Nous appelons l’État, comme nous l’avons fait à diverses reprises, à ouvrir un ou plusieurs lieux vraiment dignes, c’est à dire des lieux ouverts, couverts – pour manger bien sûr, mais aussi pour faire la queue –, où l’on peut se poser pour manger et où chacun.e est assuré.e de ne pas être interpellé.e en y allant ou en le quittant.