Inscrivez-vous à la newsletter

Suivez-nous sur : facebook

Calais. Un arrêté municipal anti distributions de repas et dons

29 oct 2019

Calais. Un arrêté municipal anti distributions de repas et dons

Depuis vendredi 18 octobre un arrêté municipal est en vigueur pour interdire l’occupation prolongée de l’espace public par les exilé.e.s, ainsi qu’aux aidants de distribuer des repas en centre ville.

Nous dénonçons la stigmatisation des personnes exilé.e.s faite par la mairie de Calais et l’incitation à la haine que ces propos engendrent.

Extraits de l’arrêté en question : « En raison de la richesse de la programmation culturelle, sportive et touristique des ces prochaines semaines à Calais (exemple: week end inaugural du dragon de Calais, Running Z, Calais anime l’hiver, etc.), les familles et les touristes sont attendus en masse à Calais et que les troubles générés par la présence de migrants risquent de fragiliser la bonne organisation de ces événements d’une part, mais surtout de porter atteinte à la sécurité de ces familles et de ces touristes d’autre part » « les troubles à l’ordre public, constatés par les forces de sécurité, générés par les attroupements de migrants notamment au moment de la distribution de repas (amoncellement de déchets, déjections humaines, présence de rats, rixes,…) » « Il convient donc d’interdire les occupations abusives, prolongées et répétées, notamment celles qui organisées à des fins de distribution de repas aux migrants, dans les zones identifiées »

Cet arrêté se traduit par une augmentation du harcèlement policier et des violences envers les exilé.e.s, quatre verbalisations pour distribution de repas dans une zone non autorisée pour les personnes aidantes.

Encore une fois les exilé.e.s ne sont ni écoutés ni considérés et encore une fois la solidarité est condamnée.

Soutenez les exilé.e.s

Devenez bénévole à Calais, rejoignez-nous en cliquant ici

Ou faîtes un don, soutenez-nous en cliquant ici