Suivez-nous sur : facebook

Accueil

Accueil

Utopia 56 est une association qui organise du bénévolat humanitaire auprès des réfugiés

Vidéos : Voir les témoignages de nos bénévoles sur Facebook

Calais

A Calais, l’association vous propose de venir aider les réfugiés, en vous encadrant et en vous proposant un hébergement. 

Paris

Le camp de la Chapelle ouvre ce jeudi, à Paris, géré par Emmaüs solidarités. A ses côtés, l’association Utopia 56 s’engage avec 25 bénévoles par jour dans plusieurs missions :

  • gestion des files d’attente devant la bulle d’accueil, information et discussion avec les personnes patientant pour y entrer
  • organisation de points de collecte dans les vingt arrondissements de Paris (mise en place de points, récolte des dons et acheminement vers la Porte de la Chapelle pour le tri)
  • accompagnement des mineurs vers les structures appropriées, le Demie (dispositif d’évaluation des mineurs isolés étrangers)

Au sein même du camp, Utopia 56 assure :

  • tri, inventaire et stockage des dons de vêtements, sous-vêtements, sacs…
  • distribution de vêtements aux résidents du camp et retour du surplus vers d’autres associations et collectifs intervenant dans la rue et vers les CAO (centre d’accueil et d’orientation)
  • organisation du magasin et son réassort en dons de vêtements, en lien avec les autres postes de distribution (kits d’hygiène et literie)

Pour ce faire, Utopia 56 a besoin de 25 bénévoles par jour pour intervenir de 8 h à 21 h, sept jours sur sept. Que ce soit pour deux heures, une journée ou davantage, tout le monde peut venir aider en tant que bénévole avec Utopia 56. 

CAO

Dans plusieurs régions de France, Utopia 56 peut vous orienter pour participer ou organiser des collectes et aider les associations mobilisées dans l’accueil auprès des CAO, les Centres d’Accueil et d’Orientation. 
Utopia 56 est aussi une association de veille citoyenne : action en justice, organisation de conférence, etc.

 Notre parole est libre et nous respectons les projets d’avenir des réfugiés. 

Notre expérience : un camp humanitaire de 800 à 1 500 réfugiés

Utopia 56 a assuré la gestion du premier camp humanitaire de France, à Grande-Synthe près de Dunkerque à la demande du maire, Damien Carème, pendant les deux premiers mois d’ouverture, du 7 mars au 7 mai. Ce camp était construit par MSF et la mairie de Grande-Synthe. 3 000 bénévole ont travaillé jour et nuit pour éviter sa fermeture, contribuer à sa reconnaissance par l’Etat, organiser sa vie quotidienne, le rendre plus humain (Accueil 24 H sur 24 des réfugiés, cuisines collectives au bois, laverie 24 H sur 24, navette, magasins de distribution de couvertures, vêtements, kit hygiène, aide au cabinet dentaire, centre éducatif pour enfants, cours de français et anglais pour adultes, etc. ).  Utopia 56 a encadré 10 000 journées de bénévolat dans ce camp (60 bénévoles/jour en moyenne). Puis, l’Etat a annoncé un objectif de fermeture du camp, imposé des critères d’accueil ( accueil uniquement des familles avec enfants) et commencé à enlever les cabanes. Nous étions impuissants face à de mauvaises décisions aux conséquences désastreuses humainement et  en terme de sécurité. Nous avons quitté ce camp le 30 aout, en laissant une équipe restreinte jusqu’au 30 septembre. 

Utopia 56


Nous sommes une association citoyenne créée à Lorient (Bretagne) en janvier 2016. Notre but est de mobiliser et coordonner des bénévoles pour aider les réfugiés concentrés dans le nord de la France. Nous travaillons avec toutes les associations présentes depuis longtemps sur ce territoire et désireuses de collaborer. Nous organisons 2700 journées de bénévolat par mois en moyenne et comptons 3000 adhérents.

Vous voulez apporter des dons matériels ?

Merci de contacter Pierre Antoine d’Utopia 56 :    ou 0677612929