Inscrivez-vous à la newsletter

Follow us on: facebook

Paris. Une journée “dans l’enfer des camps de migrants surpeuplés”

October 7, 2019 - 3:30pm

Paris. Une journée "dans l’enfer des camps de migrants surpeuplés"

Le Parisien propose, ce lundi 7 octobre, un reportage suivant en journée les actions d’Utopia 56 Paris auprès des exilés. Retrouvez ici les possibilités de bénévolat et d’hébergement décrites dans l’article, à retrouver en totalité sur ce lien

9 h 30, petit-déjeuner sous la pluie battante

»(…) Une équipe de l’association Utopia 56 enchaîne les accolades. Ici, c’est un peu comme le café du village. Tout le monde se connaît, prend des nouvelles des uns et des autres. On échange des bonnes adresses de cours de français et des contacts d’avocats.»

>>> Rejoignez notre maraude, tous les matins, du lundi au vendredi. Inscription sur notre site internet. Formation de trente minutes avant la maraude. Ouverte à tous les bénévoles !

14 h 30, distribution de vêtements

«Cet après-midi-là, le rendez-vous est fixé sous le périphérique et l’A 1. Deux par deux, les bénévoles font le tour des campements voisins, pour prévenir de leur arrivée. Une petite file d’attente se forme, les migrants fouillent à la recherche d’un pantalon ou d’un pull à peu près à leur taille.

« Avant, on distribuait les fringues d’office mais ils peuvent choisir si peu de choses dans leur vie qu’on préfère les laisser faire », souffle Lola, de l’association Utopia 56, avant de filer commander un stock de chaussettes pour la semaine suivante. Il arrive que des riverains viennent aussi donner blousons ou pantalons.»

>>> Aidez-nous à collecter, réceptionner, trier et distribuer ces dons, tous les après-midis (ou presque), du lundi au samediInscription sur notre site internet. Ouvert à tous les bénévoles !

>>> Faites un don matériel (tente, couverture, vêtements d’hiver…). Prenez rendez-vous pour les déposer à notre local (18e arrondissement) en écrivant à 

18 heures, à la recherche d’un toit

«Les bénévoles se retrouvent boulevard Macdonald (XIXe). On y trouve surtout des femmes seules et des familles, en quête d’un toit pour la nuit et d’un accompagnement social pour les démarches. Ils sont des dizaines à débarquer par le bus.

(…) Quand le réseau officiel annonce qu’il est complet, vers 21 h 30, Utopia 56 mobilise son « réseau d’hébergeurs citoyens ». « Environ 250 familles qui se portent volontaires pour accueillir chez elles des personnes à la rue », explique Florent. Certaines accueillent toutes les semaines, d’autres une fois par an. Elles sont ainsi une quinzaine par soir à être disponibles. En dernier recours, les bénévoles devront se résoudre à accompagner les migrants jusqu’à un campement, où ils devront passer la nuit sous la tente. Une de plus.»

>>> Soyez bénévole le soir pour accompagner une famille ou une femme seule, tous les soirs, du lundi au dimanche. Nous manquons de bénévoles pour ce créneau ! Inscription sur le site internet. Ouvert à tous les bénévoles !

>>> Soyez hébergeur solidaire pour accueillir une ou deux nuits par semaine, par mois, de temps en temps… Inscriptions et renseignement sur notre site internet. Ouvert à toute personne en Ile-de-France !

Nous soutenir

Vous ne pouvez pas être bénévole ? Soutenez l’association en faisant un don mensuel (même 5 € par mois, cela fait la différence) ou un don unique

Photo en maraude à Paris (crédit Niko Armengol)